Ce jeudi 28 juin 2018 s’est tenu le second meeting virtuel entre opérateurs de nœuds Factom. Ce meeting a réuni jusqu’à 31 intervenants représentant l’intégralité des 21 premiers opérateurs de nœuds.

Le protocol Factom étant décentralisé, il revient à sa communauté de le développer et d’en promouvoir l’usage. A cet effect, plusieurs comités ont été créés, recoupant différents pans du protocol : mise à jour du code source, déploiement de ce dernier, marketing et promotion, recherche de cas d’utilisation, etc. La participation à ces comités se base sur le volontariat. Le meeting d’aujourd’hui a permis de clarifier certains points vis-à-vis de ces comités, de leur mode de fonctionnement, et d’auto-régulation.

A cela, ajoutons aussi qu’il a été déterminé que les futurs meeting virtuel entre opérateurs de nœuds Factom se tiendraient les derniers jeudi du mois, à 19h UTC, soit 21h pour la France. Un troisième point important qui fut abordé est relatif à la rémunération des personnes développant et maintenant le testnet ; le testnet constitue une copie techniquement conforme à la blockchain Factom à la différence près qu’elle n’a vocation qu’à tester et éprouver des solutions avant qu’elles ne soient déployées sur le mainnet, i.e. la blockchain Factom. Avoir un testnet efficace est important, et les personnes en assurant la qualité doivent naturellement être rémunérées pour ce travail. Les modalités restent sujettes à discussion sur le forum Factomize.com.

Autre point important, un audit par un tierce personne est en cours de réalisation. Le protocol Factom se veut décentralisé, et des moyens doivent être mis en oeuvre pour prouver qu’il l’est bien. L’une des premières solutions consiste à prouver que chacun des opérateurs de nœuds Factom existe bel et bien en tant que tel et constitue une entité purement indépendante de Factom Inc ; Factom Inc est l’entreprise ayant réalisé le protocol Factom. Michael Perklin, actuellement responsable sécurité à Shapeshift, est la personne mandatée pour effectuer cet audit. Michael a déjà réalisé des opérations d’audit pour le compte de Factom, notamment lors de la finalisation de M1 ; Milestone 1.

Plusieurs votes ont eu lieu via le forum Factomize.com au cours de ce meeting virtuel. Chacun des points traités a reçu une approbation écrasante. Encore une fois, nous pouvons en déduire que les opérateurs de nœuds travaillent avec une idée et une vision commune pour le protocole Factom.

Les documents relatifs au meeting peuvent être consultés ici.